La pratique du bail viager

 Certains notaires préconisent à leur client de vendre leur résidence principale adossée à la conclusion d’une bail viager dont je connais ses limites : prix de vente minoré d’une certaine valeur difficilement définissable et de la fin du bail viager qui peut légalement se prolonger au décès du locataire par l’occcupation légale du concubin ou de personnes à charge. J’aimerai connaître des personnes pouvant me relater leur expérience dasn la vente ou l’achat d’un bien immobilier avec bail viager et ce, afin de comparer cette formule de vente très méconnue avec le viager occupé classique. 

2014-10-07T11:27:50+00:00